Tawkon
Blog
Marc
Author:
Marc
8866

Views
August 13, 2013

EXCLUSIF: tawkon lève le voile sur les valeurs de DAS en France

tawkon lève le voile sur les valeurs de DAS présentées aux consommateurs en France. Nous révélons que les données présentées peuvent s'avérer très incomplètes.

 

 

Le DAS: une valeur importante

 

Le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) caractérise la puissance absorbée par une unité de masse de tissus du corps humain. Il est exprimé en Watt par kilogramme (W/Kg). Cette valeur quantifie le niveau d’exposition maximale (lorsque l’équipement émet à pleine puissance) de l’utilisateur aux ondes électromagnétiques.
 
La valeur limite du DAS est de 1,6 watts par kilogramme (pour un volume comportant une masse d’1g de tissu) dans les pays qui suivent la limite fixée par la FCC aux États-Unis, et de 2,0 W/kg (en moyenne pour 10g de tissu) dans les pays qui suivent la limite fixée par le Conseil de l’Union européenne.
 
De plus,
 
- il est mesuré dans des conditions normalisées
- il dépend de très nombreux facteurs (tous pris en compte par tawkon pour la mesure en temps réel du DAS)
  • le type de réseau (EDGE, 3G, 3G+, 4G..)
  • la bande de fréquence
  • la couverture réseau à l'emplacement géographique du smartphone
  • la tenue et le positionnement du téléphone par rapport à la tête
  • le modèle exact du téléphone
En France, la mention de la valeur de DAS est obligatoire pour la vente des téléphones portables, mais il n'est jamais précisé pour quel type de réseau, ni si l'on tient compte des connexions simultanées (ex: voix + Wifi, Data + Wifi etc..)
 
Les mesures du DAS des téléphones mobiles sont effectuées à 3 fréquences (min, max et milieu) de chaque bande d’utilisation et dans différentes positions du téléphone, avec toutes les modes d'émission (wifi, data, voix….) qui peuvent être activées en même temps, au niveau maximum.
 
Le DAS indiqué pour un téléphone mobile correspond à l’exposition maximum possible avec un mobile, l'exposition réelle restant en général bien en dessous de la valeur DAS indiquée. sauf lors du début d'un appel ou lorsqu'il y a handover (changement de cellule en GSM où la puissance d'émission est maximale dans ce cas et cela peut durer plusieurs dizaines de secondes), ce qui n'est pas forcement le cas en 3G.
 
Selon les relevés effectués par tawkon, l’exposition reste généralement bien en dessous de la valeur de DAS pendant 90% du temps, mais 10% du temps la puissance d’émission est maximale, et selon nos calculs, 1 minute d’appel à cette puissance équivaut à la totalité de l'exposition aux ondes d’un appel de 5 heures à puissance normale !
 
Aux USA, chaque smartphone entrant sur le marché est testé par un laboratoire accrédité par la FCC, les données de mesure du DAS sont rendues publiques. En France, aucune information aussi précise n'est disponible. Seuls les sites Internet des constructeurs peuvent parfois apporter des informations parcellaires.
 
Quelques constructeurs livrent ainsi des données intéressantes mais difficilement exploitables pour le consommateur comme Samsung, Apple ou Nokia (exemple avec le Lumia 925).

Nous nous sommes livrés à une étude comparative des DAS entre ce qui est présenté aux USA et en France (les normes sont différentes mais proches, n'expliquant pas une telle différences des valeurs affichées). 

 

Pourquoi des différences ?

 

En fait les valeurs de DAS affichées en France ne tiennent compte visiblement uniquement des connexions GSM ou de la 3G/4G seule, mais "oublient" le DAS lorsque le téléphone est connecté en 3G, 4G ou GSM ET transmet en Wifi simultanément (comme cela peut être le cas au domicile lorsque le smartphone est connecté au Wifi domestique), et en ce cas le DAS est souvent bien plus élevé et se rapproche de la valeur limite édictée par les autorités !
 
Un exemple frappant avec le Nokia Lumia 925:
Des différences sont logiques, du fait de la spécificité de chacune des mesures de DAS, en norme FCC ou Europeénne.
 
Mais ce n'est pas tout: les valeurs de DAS affichées en France ne tiennent compte visiblement uniquement des connexions GSM ou de la 3G/4G seule, mais "oublient" le DAS lorsque le téléphone est connecté en 3G, 4G ou GSM ET transmet en Wifi simultanément (comme cela peut être le cas au domicile lorsque le smartphone est connecté au Wifi domestique), et en ce cas le DAS est souvent bien plus élevé et se rapproche de la valeur limite édictée par les autorités !
 
Un exemple frappant avec le Nokia Lumia 925:
  • Selon Nokia US: on peut lire que le Nokia Lumia 925 peut avoir un DAS maximum de 1.42 W/Kg (normes FCC donc très proche de 1.6 W/Kg, valeur limite)
  • Selon Nokia FR: on peut lire que le Nokia Lumia 925 peut avoir un DAS maximum de 0,81 W/Kg (normes EU donc loin de la valeur limite de 2 W/Kg) )

 

L'explication ? Nous la trouvons sur le site de la FCC (feuille 11c) dans son compte-rendu du test du DAS du Nokia Lumia 925:

  • la valeur de DAS maximum affichée aux USA est la valeur maximum rencontrée lors de toutes les mesures, en l’occurrence en 3G + WIFI
  • la valeur du DAS maximum affichée en Europe semble être la valeur maximum rencontrée lors des mesures de fréquences uniques (GSM, 3G, LTE ou WiFi)

 

Quelle importance ?

 

La valeur affichée peut varier énormément: (les valeurs sont en W/Kg).

 

Smartphone

DAS affiché (US)

DAS affiché (FR)

Oppo Find 5

0,72

0,452

iPhone 5

1,25

0,901

Nokia Lumia 925

1,42

0,81

Samsung Galaxy Note 2

0,229

0,171

Samsung Galaxy S4 Mini

0,89

0,332

Samsung Galaxy S3

0,628

0,342

Samsung Galaxy S3 Mini

1,03

0,522

Samsung Galaxy Mega

1,09

0,204

Samsung Galaxy S4

0,77

0,285

 

Sources: Samsung / FCC / GSMArena / Sites d'Orange, Bouygues Telecom et SFR>

 

Une telle différence, même en tenant compte des différentes mesures & définitions des mesures de DAS, est ahurissante avec des valeurs pouvant doubler ou quintupler par rapport à ce que nous pouvons lire en France ! Un meilleure information du DAS en France lors de l’achat des téléphones portables est indispensable pour mieux aiguiller le consommateur dans son choix, même si toutes ces valeurs restent en permanence dans les limites fixées par les autorités sanitaires.

Fleur Pellerin, qui a prévu de lancer une grande campagne de prévention en faveur du kit main-libres pour réduire l’exposition aux ondes des utilisateurs, et notamment des plus jeunes,  va-t-elle intervenir auprès des constructeurs pour plus de transparence ?



Comment choisir son smartphone ? Comment limiter son exposition ?

 

La meilleure solution est de choisir son smartphone avec des valeurs de DAS les plus basses possibles, en norme FCC ou EU, par exemple le Samsung Galaxy Note 2.
 
Il est possible de limiter son exposition aux ondes avec des gestes simples comme:
 
  • privilégier les SMS et le tchat
  • laisser le téléphone en mode AVION si votre smartphone vous accompagne dans votre chambre près de votre tête
  • éviter les zones où la couverture réseau est mauvaise (ascenseurs etc..) où le téléphone fonctionnera à pleine puissance pour capter le réseau
  • éviter d'appeler lors de déplacements rapides (voiture, train, etc..) où le téléphone se connectera sans cesse de cellule en cellule pour assurer le service
  • utiliser un kit main libre (filaire ou Bluetooth, beaucoup moins puissant) pour passer les appels en laissant le téléphone loin du corps (exemple: rétrophone)

  • installer tawkon sur votre smartphone (appli gratuite) pour surveiller votre exposition et être alerté en cas de pic d'émission d'ondes électromagnétiques

Get It On Google Play


back to top
Designed by Judy Stroweis ALASKA Developed by entry  |  Made in TLV